login : password :

mot de passe oublié ?

Aujourd'hui : 662 pages vues
 

Animaux domestiques

Votre chien ou chat a lui aussi le droit de profiter des joies de l’expatriation au Maroc ! Pour l’emmener dans vos valises, vous devez d’abord effectuer quelques démarches obligatoires, en vous y prenant parfois bien à l’avance.
Nous n’aborderons que le cas des chiens et des chats. Pour les autres animaux, veuillez-vous renseigner auprès de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) :  www.onssa.gov.ma.

 
1. Importer son animal au Maroc

Le processus est le même que ce soit lors de votre première arrivée au Maroc ou à chaque retour de vacances, si vous emmenez votre animal avec vous.

Si vous provenez d'un pays de l’Union Européenne, votre animal doit être âgé d’au moins 7 mois et doit :
- Avoir un passeport européen pour animal de compagnie délivré par son vétérinaire traitant. Ce passeport correspond au carnet de santé et comporte les dates de vaccination et les vignettes des vaccins, ainsi que les dates des traitements antiparasitaires et des examens cliniques.

- Avoir une puce électronique sous-cutanée avec sa carte d’identification. Le tatouage n’est plus un système d’identification valide.

- Être à jour pour ses vaccinations, surtout celle contre la rage (qui n’est plus obligatoire en France). Si votre animal n’a jamais reçu de vaccin contre la rage ou si vous avez dépassé la date de rappel, n’oubliez pas de faire sa primo-vaccination antirabique au moins un mois avant le départ.

- Faire un certificat de bonne santé par le vétérinaire traitant dix jours maximum avant le départ. Ce certificat est un formulaire délivré par Ministère de l’agriculture : votre vétérinaire doit normalement en avoir à sa disposition (un certificat sur une ordonnance ne suffit pas).
La rage étant endémique sur tout le continent africain, vous ne devez normalement pas effectuer de “titrage anti-rabique” pour rentrer au Maroc (test qui prouve que votre chien ou chat est bien immunisé contre la rage après avoir été vacciné).
Cependant, une fois que votre animal aura posé les pattes au Maroc, ce titrage sera obligatoire pour ramener votre animal dans l’Union européenne, pour les vacances par exemple.

Nous vous conseillons donc de faire ce titrage avant d’emmener votre animal au Maroc. Pour cela, votre vétérinaire dans votre pays d’origine devra effectuer une prise de sang et l’envoyer à un laboratoire agréé. Les résultats seront disponibles en une quinzaine de jours.
Ce titrage est ensuite valide durant toute la vie de votre animal, à condition que ses vaccinations soient toujours à jour.
Si vous ratez la date de rappel de sa vaccination antirabique, le test n’est plus valide et il faut tout recommencer.

 
2.  Le quotidien avec votre animal de compagnie à Rabat

On voit beaucoup moins de chiens en laisse dans les rues qu’en Europe, mais les Marocains sont assez tolérants avec les animaux de compagnie à condition d’être respectueux (ramasser les crottes !) et de bien tenir son chien. Il faut cependant éviter de se promener avec son chien dans les rues bondées du centre-ville.

Le Maroc est le pays des chats de gouttière. Malgré les campagnes de stérilisation menées par le Gouvernement marocain, vous verrez des chats à tous les coins de rue, et dans chaque poubelle.
Par conséquent, il est fortement conseillé de stériliser votre chat, pour éviter les bagarres et les portées de chatons à répétition. Votre chat stérilisé aura moins de contacts avec les autres chats et sera par conséquent moins exposé aux maladies transmissibles.

Vous pouvez trouver de l'alimentation de qualité à Rabat tout comme faire garder votre animal chez vous ou chez un vétérinaire.

Attention, le vol d'animaux de compagnie est malheureusement assez fréquent. On déplore souvent la disparition de chiens et de chats, qu'ils soient ou non de race. Faites donc très attention à ne pas laisser votre chien s'échapper et, dans la mesure du possible bien sûr, faites en sorte que vote chat ne sorte pas trop dans la rue (plus facile à dire qu'à faire)... Les vétérinaires n'ont pas le réflexe ici de vérifier si l'animal porte une puce électronique lorsqu'on leur amène un animal. Si vous ne retrouvez plus votre animal, vous pouvez aller faire un tour au marché aux chiens et regarder attentivement les sites d'annonces pour animaux de compagnie car les animaux sont souvent volés pour être revendus.

 
3. Santé

Avant tout, il faut savoir que le Maroc compte une surpopulation importante de chats et de chiens errants. Malgré les campagnes de stérilisation menées par le Gouvernement marocain, ces animaux posent un grave problème de santé publique et sont souvent maltraités.

Maladies animales endémiques au Maroc :
- Rage : Cette maladie, encore présente au Maroc, touche tous les mammifères dont les humains. C’est une maladie incurable dont l’issue est toujours fatale. Elle se transmet par la salive, le plus souvent par morsure, mais aussi par griffure ou simple léchage sur une peau lésée. La probabilité d’être contaminé est très faible mais elle n’est pas nulle.
Par conséquent, au risque de sembler alarmiste, il est fortement conseillé de ne pas s’approcher des animaux errants, de consulter son médecin très rapidement en cas de morsure ou de griffure par un animal inconnu, et de se rendre à l'Institut Pasteur à Casablanca pour recevoir en urgence une série d’injections antirabiques. Il faut faire particulièrement attention aux enfants qui ont tendance à vouloir caresser les petits chiots et chatons si attendrissants !
- Parvovirose : Maladie virale grave qui touche les chiens, surtout les chiots. Elle cause une gastro-entérite hémorragique très difficile à traiter. La parvovirose est endémique au Maroc. Le vaccin est efficace, le rappel est annuel.
- FIV, autrement appelé Sida du chat, est présent au Maroc, comme partout ailleurs dans le monde. Il n’existe pas de vaccin contre cette maladie qui se transmet par la salive et lors de l’accouplement. Par conséquent, le meilleur moyen de protéger votre chat contre cette maladie mortelle est de le steriliser.
- Leucose féline
- Teigne
- Parasitoses (tiques, puces, vers intestinaux)

Attention : Que ce soit pour les vacances ou pour un déménagement définitif, vous devez prévoir ce voyage en compagnie de votre animal de plus de 7 mois assez longtemps à l’avance.


Dernière mise à jour janvier 2015