login : password :

mot de passe oublié ?

Aujourd'hui : 1137 pages vues
 

Argent et Banques

Argent

 
  • Le Dirham marocain (MAD) est la monnaie officielle du Maroc depuis 1958, date à laquelle il a remplacé le franc marocain. Le dirham marocain n’est pas librement convertible. 
Son cours est établi par rapport à un panier de monnaies comprenant les devises de ses principaux partenaires commerciaux.
1 euro = 10,902 dirhams (06/11/2016)
1 dirham= 0,091727 euro (06/11/2016)
  • Le rial marocain, ancienne monnaie quelque fois utilisée pour vous indiquer un prix. Il vaut cinq centimes de dirham (vingt rials valent un dirham)
Vous trouverez un convertisseur sur la page d'accueil du site.
  1. Où changer de l'argent
  • Dans des bureaux de change un peu partout dans le centre-ville de Rabat (vers l'avenue Mohamed V)
  • Dans les banques. Attention aux horaires : 8 h 15 à 15 h 30 ou 15 h 45, avec parfois une pause au moment de la prière du vendredi et des horaires spécifiques en période du ramadan.
Depuis la loi sur la libéralisation du taux de change (2007), chaque organisme peut appliquer son propre taux, mais il varie assez peu. Normalement aucune commission n'est demandée.
 
Hors Rabat, il n'y a jamais de difficultés pour effectuer du change, sauf dans des endroits très reculés. Il peut encore arriver qu'on vous demande de présenter votre passeport. 
  1. Où retirer de l'argent
  • Dans les distributeurs à côté d'une banque. Vous n'en trouverez pas facilement dans les régions reculées et les commerçants acceptent peu la carte bancaire. Prévoir large si vous partez loin des grandes villes.
  • Si vous retirez de l'argent en dehors de votre réseau bancaire, faites attention aux frais.
  • Si vous retirez de l'argent avec votre carte internationale, renseignez-vous auprès de votre banque, avant votre départ.


Banques

Même si ce sont la plupart du temps des filiales de grands groupes, les banques marocaines sont indépendantes dans leur fonctionnement. Certaines filiales de groupes français vous proposent des facilités, notamment des réductions en cas de virement depuis ou vers le Maroc.
En cas de compte individuel, il est possible de donner procuration à son conjoint pour qu'il effectue toutes les opérations courantes.
 
  1. Ouverture d'un compte

Il existe 3 types de comptes pour la gestion courante. Dans tous les cas, ces comptes peuvent être individuels ou joints (auquel cas, il faut apporter les documents (identité, résidence…) pour les deux titulaires du compte).

  • le compte en dirhams convertibles

Ce compte est alimenté uniquement par des devises étrangères, quelles qu’elles soient : euros, dollars, livres, etc. Il vous permet d’avoir une carte Visa Internationale et vous pourrez ainsi retirer soit des dirhams (au Maroc), soit des devises (pendant un déplacement à l’étranger) moyennant des frais de retrait et des frais de change.
Pour l’ouvrir, il faut se munir de son passeport. La carte de séjour n’est pas nécessaire, c’est le fait d’être étranger - résident ou non - qui permet d’accéder à ce type de compte.
Ce compte vous sera utile :
1) dans tous les cas à l’arrivée pour vous installer au Maroc.
2) si vous êtes détaché au Maroc par une société étrangère et que votre salaire vous est versé depuis l’étranger.

A noter : l’argent sur ce compte peut être transféré librement depuis le Maroc vers un autre pays, sans limite de montant et sans justificatif.
  • le compte en dirhams

Ce compte est accessible uniquement aux résidents, qu’ils soient ou non de nationalité marocaine.
Ce compte est alimenté, au choix, avec des dirhams ou avec des devises étrangères, quelles qu’elles soient. En revanche, vous ne pouvez retirer de ce compte que des dirhams ; pour cette raison, la banque vous délivrera une carte Visa locale, non utilisable depuis l’étranger ou pour payer des achats sur des sites internet non marocains.
Pour l'ouvrir, il faut la carte de séjour ou son récépissé.
Ce compte vous sera indispensable si votre salaire est versé depuis le Maroc en dirhams.
Le transfert de l’argent depuis le compte en dirhams vers l’étranger est possible pour les non-Marocains sous certaines conditions.

Les personnels diplomatiques et assimilés sont considérés comme des non-résidents. Ils ne peuvent donc pas ouvrir de compte en dirhams mais uniquement des comptes en dirhams convertibles. Il s'agit là de la règlementation officielle ; dans les faits, certaines banques acceptent d'ouvrir des comptes en dirhams aux personnels diplomatiques (ce qui peut être utile pour encaisser des chêques libellés en dirhams et de ce fait non encaissables sur un compte en dirhams convertibles).

 
  • le compte en devises
Moins fréquent, le compte en devise est libellé dans une devise préalablement définie (par exemple euro, dollar, yen, etc.). Il ne peut être alimenté que par cette devise et les retraits se font également dans la même devise. Il ne donne donc pas accès aux dirhams.
Ce compte est utile si tout ou partie de votre salaire est versé dans une devise (hors dirhams) et que vous ne souhaitez pas convertir cet argent en dirhams. Par exemple, si vous déposez 1000 € sur un compte en devises, vous aurez toujours 1000 € à la sortie. Si vous les déposez sur un compte en dirhams convertibles, vous dépendrez du taux de change dirhams/euros.
Seul le passeport est requis pour ouvrir un compte en devises. Dans certaines banques, les comptes en devises sont rémunérés.
 
 
  1. Transfert d'argent
  • De l'étranger vers le Maroc : Tous les comptes marocains cités ci-dessus, acceptent les devises étrangères. Vous aurez à régler des frais à l'émission du virement (facturés par votre banque à l'étranger) et à la réception des fonds ( facturés par votre banque marocaine). Il s'agit en général de frais fixes, ainsi que d'un pourcentage de la somme transférée. 
  • Du Maroc vers l'étranger :
Depuis un compte en dirhams convertibles ou d'un compte en devises, l'argent peut être transféré librement, sans limite de montant et sans justificatif. Des frais s'appliqueront à l'émission du virement au Maroc et à la réception des fonds à l'étranger.
Depuis un compte en dirhams, le transfert vers l'étranger est possible pour les non-marocains sous certaines conditions définies par l'Office des changes : 100% du salaire peut être transféré  vers l'étranger par phase de 12 mois maximum. Pour effectuer ce transfert, il faut fournir à votre banque une copie de vos trois derniers bulletins de salaire, une copie de votre contrat de travail, une attestation de travail et une attestation de salaire net délivrée par votre employeur. Chaque virement engendre des frais fixes et une comission pour l'Office des changes (0,1 %).
 
  1. Suivi des comptes en ligne

La plupart des banques proposent un suivi des comptes sur internet. Il y a souvent 24 à 48H de décalage entre les chiffres indiqués sur internet et la réalité.
Certaines banques ne permettent que la consultation des comptes en ligne alors que d'autre vous premettront deffectuer des virements. Pensez à vous renseigner sur ce service avant de choisir votre banque.

  1. Chèques

Ils fonctionnent comme en France mais attention, ils ne sont pas automatiquement barrés donc... n'importe qui peut tirer votre chèque !
Les chèques marocains sont l'équivalent du "chèque au porteur" : la personne à qui j’ai donné mon chèque en règlement d’une facture peut elle-même l’utiliser pour payer quelqu’un, et ainsi de suite. De ce fait, on ne sait pas quand le chèque va être encaissé et par qui.
Pour éviter cela, il faut donc barrer les chèques manuellement en faisant 2 // en haut à gauche (ou comme en France) et écrire NE en haut a gauche (ce qui signifie Non Endossable) : le chèque est alors encaissable seulement par la personne indiquée comme bénéficiaire. Il arrive que des chèques européens disparaissent des courriers, car le voleur ignore qu'il ne pourra pas l'endosser... 
 

  1. Carte de crédit
  • Si vous détenez un compte en dirhams (non convertibles), il sera précisé sur la carte de crédit « Valid only in Morocco », et ce même s’il s’agit d’une carte Visa. Vous ne pourrez ni l’utiliser à l’étranger, ni effectuer des paiements par internet pour des achats hormis ceux effectués en dirhams.
  • Si vous détenez un compte en dirhams convertibles, vous pourrez utiliser votre carte comme une carte européenne : vous aurez la possibilité de faire des paiements (en magasins et sur internet) et des retraits au Maroc comme à l’étranger.

A noter que dans de nombreuses banques, la fonctionalité "paiement sur internet" nécessite d'être activée, il faut donc en faire la demande expresse à son conseiller. Il faut également savoir que certains sites étrangers bloquent les paiements effectués avec une carte française depuis un ordinateur au Maroc (le site détecte que le lieu de connexion est le Maroc et bloque la transaction au cas où il s'agirait d'une fraude).
 

  1. Perte de carte ou de chèque : Faire opposition 

Chaque banque possède son propre numéro de téléphone pour faire opposition. Vous pouvez aussi appeler le Centre d’Opposition Interbancaire (CMI) : 05 22 43 74 37. Lors de votre appel, vous devrez communiquer votre identité et votre numéro de carte.


Dernière mise à jour - Novembre 2016